La quête d'Ewilan T1 : D'un monde à l'autre

Publié le par Cathy

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/0/0/7/9782700231700.jpg

 

(Pierre BOTTERO - Editions Rageot - 2003 - 282 pages - 7€50)

 

4ème de couverture

 

 

"Quand Camille vit le poidlourd qui fonçait droit sur elle, elle se figea au milieu de la chaussée. Son irrépressible curiosité l'empêcha de fermer les yeux et elle n'eût pas le temps de crier... Non, elle se retrouva plantée d'arbres immenses.

- Te voici donc Ewilan. Nous t'avons longtemps cherchée, mes frères et moi, afin d'achever ce qui avait été commencé, mais tu étais introuvable..."

 

 

 

Mon avis

 

 

Alors que Camille est sur le point de se faire écraser par un camion, elle se retrouve dans un autre monde. Elle découvre alors qu’elle vient de ce monde, Gwendalavir (où elle est connue sous le nom d’Ewilan) mais aussi qu’elle a un pouvoir. Elle peut faire apparaître des choses en les imaginant, c’est l’Art du Dessin. Mais elle peut également faire le pas sur le côté, c'est-à-dire qu’elle peut passer d’un monde à l’autre à volonté. Ce qu’elle va apprendre à Gwendalavir va changer sa vie, l’Empire est en danger et elle seule peut le sauver.

 

On retrouve ici les caractéristiques typiques d’un livre de fantasy : une jeune personne qui découvre un jour qu’elle a un pouvoir et doit sauver le monde avec l’aide de plusieurs protagonistes tous différents les uns des autres. Pourtant je n’en tiens pas compte car je ne lis pas beaucoup de livres de fantasy et j’ai adoré ce premier tome de la trilogie. L’auteur nous transporte dans un endroit fantastique, le pouvoir de Camille est original, fascinant.

 

Dès les premières pages, il y a de l’action et ça n’en manque pas tout au long du livre. On fait la connaissance des différents personnages que j’ai trouvé tous intéressants et attachants:

Salim, l’ami de Camille qui est très enjoué, bavard, tout le temps en train de lancer des blagues, Edwin le guerrier, Ellana la marchombre… pour ne citer qu’eux. Et évidemment, on découvre les méchants, qui, à part une petite minorité, ne sont pas des humains.

 

L’écriture du livre est très simple, fluide. Il se lit très facilement. Pour moi, ce fut une très agréable lecture et dès que je l’ai fini, j’ai tout de suite enchaîné sur le tome 2. En fait c’est un coup de cœur pour moi ! Mon seul regret : ne pas avoir découvert Pierre Bottero plus tôt…

 

Lecture commune organisée par un inconditionnel fan de Pierre Bottero, Maxoo =) . D'autres avis ici : Karline, Flo_boss, Mina88, Sophie, Azilys, Elisabeth-Bennet, Lyra, Nanet, Desirdelire, Mycoton, Celine, Maxoo, Anasthassia, Nymi, Iani, Melcouettes, Lalou, Juna62,

 

Ce livre fait également parti du baby challenge jeunesse.

 

http://uppix.net/d/4/4/4d67f1a0d11e6363606c760df49e0.jpg

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J

J'ai adoré ce premier tome, surtout le personnage de Salim qui m'a fait sourire plus d'une fois :-) Le 2ème tome est dans ma valise pour mes vacances qui arrivent ;-)


Répondre
C


Je te souhaite une bonne lecture avec ce deuxième tome alors! Moi j'ai fini les deux trilogies d'Ewilan et ce sont deux coup de coeur!


Merci de ton passage! :)



L

Un monde à l'autre est vraiment un très joli livre qui nous laisse pas mal d'interrogation pour les deux tomes suivant ! J'ai vraiment hâte de les lire :)

Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur ce premier sur mon blog...


Joli article, je reviendrais ;)

Bonne continuation !!


Répondre
A

Oui c'est ce que je voulais dire ^^ Bonne lecture !


Répondre
M

Je les ai finalement demandés pour Noël, j'ai englouti les trois tomes au début du mois et les ai chroniqués sur mon blog ! Tout comme toi, j'ai adoré ! :)


Répondre
C


Contente que la trilogie t'ait plu ^^ J'espère que la suite te plairas tout autant! :)



A

Je partage moi aussi ton seul regret ! Je vois que tu es en train de lire La Quête d'Ewilan, je lirai ton avis :)


Répondre
C


Les Mondes d'Ewilan tu veux dire? ;) Bon mon avis ne devrais pas tarder (il faut juste que je m'y mettes!) En tout cas je peux déjà dire que j'ai beaucoup, beaucoup aimé!